Candidater au master Ingénierie Editoriale et Communication de Cergy

Candidater au master Ingénierie Editoriale et Communication de Cergy


Pour ceux qui souhaitent intégrer un master Edition à la rentrée, la SJE vous présente des formations testées et approuvées ! Aujourd’hui, le Master Ingénierie éditoriale et communication de Cergy, qu’a suivi Margot.

Le Master Ingénierie éditoriale et communication, c’est quoi ?

Le Master Ingénierie éditoriale et communication forme à la fois aux métiers de l’édition et de la communication. Ce jeune master est créé en 2004 et propose un système de formation en apprentissage depuis 2006. Les étudiants peuvent allier la théorie à la pratique en travaillant en entreprise tout en suivant des cours universitaires. De nombreux projets sont réalisés chaque année : parmi eux, l’organisation complète de voyages à l’étranger, la création d’un prix littéraire pour la jeunesse (Les Mauvaise Graines), l’animation d’un podcast (Les Vilains Petits Canards) ou encore la publication d’une revue littéraire (Ex Nihilo)… Alors si vous voulez avoir plusieurs cordes à votre arc en intégrant un master jeune et dynamique, postulez sur eCandidat pour le master IEC ! Vous pouvez vous inscrire sur eCandidat jusqu’au 29 mai 2020. Retrouvez toutes les modalités d’inscription en cliquant sur ce lien.

Quelques exemplaires de la revue ex nihilo consacrée aux voyages littéraires. Après la Finlande, le Portugal, l’Autriche et la Hongrie, c’est cette année le tour de la Slovénie !

Quelques conseils pour l’admission

Les tests sont généralement regroupés sur une journée : vous passez une épreuve écrite (une mini dissertation sur un sujet qui concerne l’édition), multimédia et orale. Pour l’écrit, il s’agit d’une question ou d’une citation assez générale donc il y a plein de choses à dire ! Il faut simplement être méthodique en analysant les termes du sujet et en formulant un petit plan avec une introduction (n’oubliez pas de suivre une problématique) et une conclusion. Ne soyez pas trop exhaustif ! Selon moi, le plus difficile reste l’épreuve multimédia car il faut faire preuve de beaucoup de créativité et d’autonomie. Tout d’abord, vous passez un petit test Oxford pour évaluer votre niveau d’anglais. Puis, on vous donne un article de presse avec des consignes. Pour ma part, je devais réaliser une critique de cet article sous forme de publications Facebook et Twitter. Enfin, il fallait que je crée une petite story Instagram pour mettre en avant mes publications. J’ai trouvé cet exercice compliqué mais très sympa à faire ! Pour finir, l’oral : deux professeurs vous accueillent dans une salle et vous questionnent sur votre parcours professionnel. Ils testent votre motivation en vous demandant d’expliquer les raisons de votre inscription au Master, ce qui vous pousse à vouloir travailler dans l’édition ou la communication, etc. Ils vous parlent aussi du système en apprentissage pour s’assurer que vous êtes prêts à être apprenti(e). Étrangement, j’ai passé un bon moment pendant cet entretien, car les deux professeurs étaient très bienveillants avec moi. Pour que cet oral se passe bien pour vous, il suffit de préparer quelques réponses à l’avance et d’y aller détendu(e). Selon moi, il vaut mieux se focaliser sur les questions les plus évidentes comme : « Pourquoi voulez-vous suivre notre formation ? Quel est votre parcours professionnel ? Pourquoi voulez-vous devenir apprenti(e) en édition ou en communication ? … »

Les avantages et les inconvénients de ce master

Je vous conseille vivement ce master si vous ne supportez plus bien la théorie et que vous voulez passer à la pratique. C’est un bon compromis et surtout un excellent moyen de gagner rapidement en expérience professionnelle : vous passez les trois premiers jours de la semaine en entreprise et deux jours seulement à l’université. L’ambiance de la classe est très solidaire et sympathique et les professeur sont à 100% à vos côtés. Le seul hic c’est l’autonomie. Il faut être suffisamment débrouillard(e) et motivé(e) pour rechercher un apprentissage comme si vous étiez déjà dans la vie active. Il faut accepter de ne pas trouver tout de suite et ne pas avoir peur de l’échec en enchaînant les entretiens… Dites-vous que ces entretiens d’embauche sont des entraînements bonus pour l’avenir qui, de plus, enrichissent votre réseau ! Les contacts sont importants, que ce soit dans l’édition ou la communication et ce master vous aide réellement à vous en créer.

Alors bonne chance à vous !

Margot Reibel, pour la SJE

Il est 1 commentaire

Add yours