Express éditeur : le renouveau de l’auto-distribution ?

Express éditeur : le renouveau de l’auto-distribution ?


Il y a quelques jours, un petit nouveau est arrivé dans le monde fermé de la distribution. Un site Internet : expressediteur.com. Créé par la Générale du livre, elle-même créée et financée par des libraires, l’outil s’adresse aux petits éditeurs tentés par l’auto-distribution.

 Le choix difficile de l’auto-distribution

Pour les très petits éditeurs, il peut être compliqué de trouver une structure de distribution qui accepte de travailler avec eux ou simplement qui soit adaptée à leurs besoins (on pense notamment aux éditeurs régionalistes). Et, lorsqu’ils en trouvent une, le service a un prix qui n’est pas négligeable pour de petites structures. Mais pour les petits éditeurs qui, par choix ou par dépit, font finalement le choix de s’auto-distribuer, les difficultés s’accumulent.

Outre des frais de port qui peuvent être conséquents et qui restent souvent à leur charge, leur principal problème est d’inciter le libraire à commander, et à commander directement auprès d’eux : « Aujourd’hui, lorsqu’un libraire passe commande auprès d’un petit éditeur, ce dernier lui adresse une facture pro-forma afin que le libraire règle la facture par chèque. L’éditeur attend de recevoir le règlement, fait le colis et l’expédie. Il faut compter en moyenne 10 jours d’attente pour un client qui constate ainsi qu’Amazon est définitivement plus rapide. » – Actualitté

Une fois expédiée, la commande arrivera de plus isolée, chez des libraires déjà noyés sous les cartons qui préfèreraient la voir intégrée à de plus gros offices, via les arrivages groupés des distributeurs. Pour les petits éditeurs auto-distribués, la seule solution pour attirer le libraire reste alors de faibles remises…

L’initiative de la Générale du livre : Express Éditeur

Fort de ce constat, la solution proposée par Express Éditeur consiste principalement à simplifier le parcours de commande du libraire.

En commandant via le site ou via Dilicom, l’éditeur « distribué » par Express Éditeur s’engage à traiter la commande en 24h. En contrepartie, il est payé immédiatement par le libraire, via le site internet expressediteur.com, par virement bancaire. Les frais de port, enfin, ne sont pas à sa charge, mais à celle du libraire. Côté libraire, outre une rapidité nouvelle, le site permet au professionnel de suivre sa commande à la trace.

Et la remise ? Elle est fixe : 35%. S’y ajoute, pour l’éditeur, une commission de 10%, pour rémunérer le site. L’éditeur touchera donc in fine 45% du prix hors taxe de son ouvrage. Des taux qui ne diffèrent donc pas fondamentalement des taux classiques de distribution : 35% de remise est un taux relativement correct, dans la moyenne de ce que pratiquent les diffuseurs, et il est habituel qu’un organisme de distribution se rémunère autour de 10% du PPHT.

Quelques défauts ?

Reste que l’outil offre moins de souplesse… Ainsi, l’éditeur ne peut pas choisir les remises qu’il applique ; outil commercial pourtant intéressant pour fidéliser des libraires, relais essentiels, particulièrement pour des petits éditeurs.

Les retours ne sont également pas autorisés : ventes fermes exclusivement. Ce qui peut avoir un effet repoussoir pour certains libraires, peu enclins à prendre des risques avec des éditeurs peu connus. Cette interdiction des retours peut toutefois être sécurisante pour de petits éditeurs, à la comptabilité parfois fragile.

Rappelons enfin que, si le site donne accès à plus de 3500 libraires, un chiffre qu’aucun éditeur auto-distribué ne peut espérer atteindre seul, le travail de diffusion reste à faire.

Malgré tout, l’initiative reste intéressante, et a le mérite de se pencher sur un problème crucial pour les éditeurs qui se lancent, en facilitant leur présence en librairie. Révolutionnera-t-elle le monde de l’auto-distribution ?

Il est 1 commentaire

Add yours