Portrait pro #19 Julie, assistante d’édition

Portrait pro #19 Julie, assistante d’édition


Pourrais-tu décrire rapidement ton poste ?

Je suis assistante d’édition en alternance à la Documentation française (DILA, Direction de l’Information Légale et Administrative). Je m’occupe, avec ma tutrice, de l’édition d’un beau livre sur les femmes. Recherches iconographiques, prise de contact avec les agences photographiques, relecture et correction, création des pages informatives comme l’index, les crédits ou encore la bibliographie. Petit à petit, j’en apprends plus sur le métier d’éditeur en mettant directement la main à la pâte !

Quel est ton parcours (universitaire et professionnel) ?

J’ai commencé mes études supérieures par une année de CPGE Hypokhâgne. Je me suis ensuite dirigée vers une double licence Lettres Modernes – LLCE italien, à l’université Rennes 2. J’ai choisi cette dernière parce qu’elle proposait un parcours Métiers des Bibliothèques et de l’Édition dès la L2. Pendant ces années à la fac, j’ai pu faire deux stages : le premier aux Éditions Ouest-France, le second aux Éditions Petit à petit, spécialisées en Docu-BD. C’est grâce à ces deux stages que j’ai été rapidement confortée dans mon choix de carrière. Je suis actuellement en Master IEC, à CY Cergy Paris Université. C’est un master professionnel : les étudiant.es sont trois jours par semaine en entreprise et deux jours à l’université.

Ce que tu préfères dans ton métier et que tu aimes le moins ?

Ce que j’aime le plus dans mon métier d’assistante d’édition, c’est le fait d’apprendre des choses absolument tous les jours : chaque texte est source de savoir. Avec la Documentation française, en plus, les sujets sont très divers et les auteur.es aussi. Mes journées ne se ressemblent donc jamais.

S’il y a un aspect que j’aime moins, c’est que je n’ai pas encore ou peu de contact avec les auteurs.es. J’ai, en partie, choisi ce métier pour la relation privilégiée qu’entretiennent l’éditeur et l’auteur, j’ai donc hâte d’avoir plus de proximité avec ce dernier.

Des conseils pour ceux qui cherchent à travailler dans le monde du livre ?

Le plus important pour moi, vous l’aurez sans doute compris, c’est la pratique, l’expérience, et donc les stages ! Faites des stages, encore des stages, ça vous permettra de voir si vous vous plaisez dans ce domaine et d’affiner peu à peu votre projet professionnel. Même si ça paraît difficile à trouver, à réaliser si vous êtes en université, il y a toujours des solutions. Pendant ma L2, il n’y avait pas de stage prévu, j’ai dû faire des pieds et des mains pour avoir mon expérience chez Ouest-France, j’ai finalement réussi, et c’était génial !

 Question bonus : pourquoi rejoindre la SJE ?

Je rejoins la SJE avant tout pour pouvoir discuter du monde de l’édition avec des personnes de mon âge, donc potentiellement dans la même situation que moi. Le but, également, est de promouvoir notre secteur et d’informer de nombreuses personnes sur le métier d’éditeur et le monde du livre en général.

Il est 1 commentaire

Add yours