Lunii à Montreuil

Lunii à Montreuil


  À l’occasion du Salon de la littérature et de la presse Jeunesse, la SJE est partie à la rencontre de jeunes maisons d’édition innovantes. Lunii est l’une d’entre elles.

De la Fabrique à Histoires aux éditions Lunii

  À l’origine de la maison d’édition, un objet tout simple mais efficace : une petite radio qui permet aux enfants de composer des histoires à écouter, écrites par des auteurs jeunesse. Partie du constat que l’hyper-connexion des enfants nuit à leur imaginaire, Maëlle Chassard, diplômée en design, s’associe avec ses amis Eric le Bot, Igor et Thomas Krinbarg, pour créer en 2015 un objet original sans écran ni ondes : la Fabrique à Histoires. Celle-ci  rencontre un succès immédiat auprès du public, notamment grâce à une campagne de levée de fonds sur Ulule, ce qui permet sa commercialisation en 2016 sous la marque Lunii.

  Mais Lunii c’est aussi une maison d’édition, développée par l’éditrice Marine Baudoin, diplômée d’un Master en management de l’édition numérique (ESCP) et passée par des maisons d’édition traditionnelles comme Nathan ou La Martinière où elle a travaillé notamment au développement numérique. Une activité éditoriale (sur une plateforme de contenus nommée Luniistore) qui justifie la présence, pour la première fois, de Lunii à Montreuil. Nous avons rencontré Marine Baudoin sur le stand C16 (deuxième étage) pour lui poser quelques questions sur cette première fois.

Une première fois à Montreuil : programme et défis

  La SJE — Si tu devais présenter Lunii à quelqu’un qui n’en a jamais entendu parler, que dirais-tu?

  Marine Baudoin — Lunii c’est un objet pour les 3 ans et plus, alternatif aux écrans et propre aux enfants, avec des contenus disponibles en 8 langues qui sont des créations originales ou des traductions, sans jamais d’ethnocentrisme. C’est un objet qui dure avec le temps et qui évolue avec l’enfant parce que le contenu évolue avec lui.

  La SJE — Qu’est-ce que tu attends de la première fois des éditions Lunii à Montreuil?

 Marine Baudoin — Le but est de montrer la Fabrique à Histoires mais aussi de parler des éditions Lunii, notamment le Luniistore, une bibliothèque numérique où sont disponibles de nombreuses histoires originales ainsi que des histoires d’autres éditeurs jeunesse partenaires (avec les éditions Didier Jeunesse ou la licence Monsieur Madame) que les parents peuvent télécharger sur la Fabrique à Histoires. L’idée est aussi de faire découvrir des contenus en exclusivité avec l’organisation de lectures comme celle dimanche 2 Décembre de Vincent Cuvellier, dont les histoires sont sorties le premier jour du salon de Montreuil sur le Luniistore. On veut mettre en avant le côté artisanal de notre maison d’édition: nous avons un comité de lecture, un désir de valoriser des auteurs qui sont d’ailleurs en dédicace sur notre stand. En tant que maison d’édition sonore, c’est très important pour nous d’être à Montreuil, et on s’en réjouit!

Capture d’écran 2018-12-02 à 15.40.52

Être éditrice dans une start-up, retour d’expérience

  La SJE — Concernant le métier d’éditeur, que peux-tu dire des spécificités du métier dans une start-up?

  Marine Baudoin — Nous sommes une petite équipe de six personnes ce qui veut dire que tout le monde fait un peu de tout! C’est particulièrement intéressant et valorisant dans une jeune entreprise parce que tout est à faire et notre avis est pris en compte. Cela signifie du coup un investissement personnel important mais aussi de la flexibilité car il y a beaucoup de nouveaux projets et nous sommes très sollicités. C’est une véritable aventure!

  La SJE — Et pour finir, la désormais traditionnelle question : quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui veut se lancer dans l’édition?

  Marine Baudoin — Quoi qu’il arrive, n’oubliez jamais pourquoi vous voulez faire ce métier!

 

Il est 1 commentaire

Add yours