Portrait pro #1 : l’équipe SJE – Juliette

Portrait pro #1 : l’équipe SJE – Juliette


Pourrais-tu décrire rapidement ton poste ?
Je suis assistante administrative et éditoriale pour le pôle littérature étrangère des éditions Les Escales et Plon.
Ma principale mission pour la partie administrative est d’assurer le suivi des contrats des auteurs et des traducteurs. Je vérifie que les clauses négociées au préalable par la directrice éditoriale figurent bien dans les contrats, puis je transmets aux différentes personnes concernées avant de lancer les paiements avec le service comptabilité.
Pour la partie éditoriale, là aussi, je fais le lien entre plusieurs acteurs : les correcteurs et les traducteurs pour le travail sur le texte, le graphiste pour la couverture, mais aussi les agences de photo, la fabrication, etc. Il y a également toute une partie rédaction avec les argumentaires et les quatrièmes de couverture, et enfin la lecture des manuscrits.

Quel est ton parcours (universitaire et professionnel) ?
J’ai fait une licence bidisciplinaire lettres modernes/histoire de l’art à Lyon puis le master Métiers du livre de Nanterre. Au cours de ce master, j’ai eu la chance de pouvoir étudier durant un semestre à Oxford. J’ai fait beaucoup de stages (quatre en France, aux éditions Fayard, Belfond, Denoël et Flammarion, et un en Allemagne !), quasiment toujours en édito. J’ai ensuite eu quelques mois de recherche d’emploi, entrecoupés par un petit CDD au Mercure de France, avant de trouver ce poste d’assistante au sein du groupe Edi8.

Ce que tu préfères dans ton métier et ce que tu aimes le moins ?
J’aime énormément le fait d’avoir beaucoup d’interlocuteurs différents et des tâches très diversifiées au sein d’une même journée. Plus spécifiquement, rédiger des quatrièmes de couverture fait sûrement partie de mes missions préférées : en peu de mots, il faut rendre l’histoire et l’ambiance du texte tout en donnant envie au lecteur, c’est un exercice parfois difficile mais toujours très stimulant (et satisfaisant !). Enfin, j’aime beaucoup l’ouverture sur le monde qu’offre la littérature étrangère : je suis en contact avec des agents du monde entier !
Ce que j’aime le moins : Pour le moment, je vois peu de points négatifs. Peut-être, à terme, le fait de ne plus avoir beaucoup de temps à consacrer à des lectures personnelles.

Des idées préconçues que tu avais par rapport au monde de l’édition et qui se sont avérées complètement fausses ?
Pas d’idées qui se sont révélées complètement fausses, mais peut-être des a priori sur la partie administrative du travail. C’est beaucoup plus intéressant que ce que j’avais pu imaginer, et c’est surtout très formateur.

Des conseils pour ceux qui cherchent à travailler dans le monde du livre ?
Avoir le plus d’expérience possible, notamment grâce aux stages, ne serait-ce que pour avoir une idée des différents types de poste/de maisons d’édition. Cela permet surtout de rencontrer des gens, de se faire un réseau petit à petit. Et pour finir : être curieux de tout !

Il est 1 commentaire

Add yours