Story Watch : du livre au script

Story Watch : du livre au script


Qu’ont en commun Sur la route de Madison, The Hunger Games, Un long dimanche de fiançailles, Shutter Island, Le Journal de Bridget Jones, Shining ou encore Psychose ? Avant d’être des films à succès, ils ont été des livres… Cela n’a pas échappé à Gabriela Kaufman, la fondatrice de Story Watch.

Story Watch

Passée par la cession de droits, le tourisme chez Gallimard, l’illustré au Seuil, le département publishing de Disney et le développement de marchés pour Hachette, Gabriela Kaufman peut se vanter d’une belle carrière dans l’édition. Forte du réseau international d’agents et d’éditeurs qu’elle a su se constituer au fil des ans, elle a choisi il y a quelques mois de monter une société de Scouting et de Conseil littéraire, Story Watch. L’idée était d’allier ses deux passions, la littérature et l’audiovisuel. La spécialité de Story Watch, ce sont donc les adaptations de livres (fiction ou non-fiction) à la télévision et au cinéma, ses clients, des producteurs à la recherche de conseils pour le développement de leurs scripts, voire de projets complets.

Un marché croissant

Des entreprises similaires à Story Watch existent, principalement aux États-Unis et en Angleterre. Certains sont, comme elle, des indépendants, d’autres sont des structures intégrées aux grands studios de production. En France, en revanche, l’entreprise est plus inédite. Gabriela Kaufman explique : dans les pays anglo-saxons, « les producteurs ont une plus forte tendance à poser des options sur des livres, cela se fait beaucoup plus qu’en France, où il y a bien sûr des adaptations, mais de manière plus aléatoire ; le secteur n’est pas organisé de la même manière ». En France en effet, ce sont plutôt les éditeurs eux-mêmes, via leurs services de cession de droits, qui démarchent des producteurs ou des réalisateurs. Et, une fois les droits d’exploitation cédés, ils ne sont pas systématiquement sollicités pour travailler sur l’adaptation du livre en script. « Mais ça commence à bouger: on observe un mouvement plus fort vers le livre actuellement » de la part des producteurs, note Gabriela Kaufman.

Trouver LE bon livre

Au quotidien, le travail de Gabriela Kaufman consiste à « effectuer une veille très large et active auprès des ayants-droits, éditeurs et agents dans divers territoires, et de rechercher, sélectionner, lire et proposer aux producteurs des projets d’adaptation au plus proche de leurs souhaits et positionnement ». Pour le moment, la jeune Story Watch est surtout sollicitée par la télévision, pour son activité de conseil en développement de scripts. Gabriela Kaufman a ainsi travaillé avec les producteurs des séries Braquo et Versailles. À l’avenir, elle espère voir des projets proposés par Story Watch adaptés au cinéma. Mais dans les limites du raisonnable : dénicher des histoires adaptées prend du temps, « tous les livres sont loin d’être adaptables, il faut trouver la bonne dramaturgie, les enjeux, les personnages qui s’y prêtent, et surtout qui correspondent à la sensibilité de ceux qui porteront le projet ».

 

Un grand merci à Gabriela Kaufman, qui a très gentiment accepté de répondre à nos questions !

Il est 1 commentaire

Add yours